Eugène-François-André de Pioger


Image agrandissable

Acte de décès d'André de Pioger - Archives municipales d’Abbeville
Acte de décès d'André de Pioger - Archives municipales d’Abbeville

Pioger (Eugène-François-André de). Né à Rétonval (Seine-Maritime) le 6 juillet 1750, mort à Abbeville le 3 octobre 1820.

Il se fixe à Abbeville où il est nommé échevin puis, de 1782 à 1785, maïeur commandant pour le roi.

Sous le Consulat, le 9 novembre 1800 (18 brumaire an IX), il est nommé conservateur de la bibliothèque, poste qu’il occupe jusqu’à sa mort. Sous l’Empire, il préside en outre le tribunal des douanes.

En qualité d’ancien officier (il a servi dans la maison du roi comme chevau-léger), il était chevalier de Saint-Louis ainsi que de Notre-Dame du Mont-Carmel et de Saint-Lazare.

Conservateur du fonds de livres de la bibliothèque de la Société de 1798 à 1800. Le 3 septembre 1800, il est nommé secrétaire de la Société d’émulation après la démission de Morel de Campenelle, secrétaire de la section des belles-lettres.

 

Dans sa Biographie d’Abbeville, François-César Louandre indique : « Voué à l’étude de la linguistique, M. de Pioger possédait les langues anciennes et presque toutes celles de l’Europe moderne. »

Armand Boucher de Crèvecœur a relevé cent quarante-cinq traductions en vers, poésies et fables citées dans les procès-verbaux de la Société d’émulation.

 

Voir :

Boucher de Crèvecœur, Armand : Notices sur la vie et les œuvres des membres résidants de la Société d’émulation d’Abbeville depuis sa fondation jusqu’à nos jours. – Mémoires de la SEA, T. XVII, 4ème série T.1, p. 327-332.Version numérisée ici

Ledieu, Alcius : Catalogue analytique des manuscrits de la bibliothèque d’Abbeville

Louandre, François-César : Biographie d’Abbeville

(p. 360 dans les notes supplémentaires)

Prarond, Ernest : Les Hommes utiles de l’arrondissement d’Abbeville

 

© Prisca Hazebrouck


Vous êtes ici : Conférences Historique > Présidents > Eugène-François-André de Pioger