séances ordinaires


Prochaine séance

 

-----------------------

 

Mercredi 6 mars 2019 à 14h30

 LE REX - CENTRE CULTUREL - 21 place Clemenceau - 80100 Abbeville

-----------------------

LES GRAVEURS D’ABBEVILLE DANS LES LIVRES DU FONDS ANCIEN DE LA BIBLIOTHÈQUE PATRIMONIALE (Conférence seconde partie)


Serran écriture, dessin de Werner, gravé par F.-J. Dequevauviller © Archives et bibliothèque patrimoniale d’Abbeville
Serran écriture, dessin de Werner, gravé par F.-J. Dequevauviller © Archives et bibliothèque patrimoniale d’Abbeville

Le livre illustré connaît au XVIIIe siècle une période particulièrement faste. La première moitié du siècle est encore très influencée par le long règne de Louis XIV, par son faste et sa rigueur. C’est peu après le moment où Louis XV décide de gouverner par lui-même (1747) qu’on peut dater le renouvellement de l’édition. Les grands et beaux ouvrages illustrés sur le modèle des livres sortis de l’Imprimerie Royale créée par Richelieu continuent d’attirer une élite lettrée et fort aisée. À partir des années 1750 et jusqu’à la Révolution, les éditeurs, contraints de s’adapter à une nouvelle clientèle bourgeoise moins exigeante, multiplient les livres de littérature de loisir en plus petit format (in-12). Ce sont de véritables livres de poche qu’on peut emporter au jardin ou poser sur un guéridon. Ces ouvrages, abondamment illustrés, sont de charmants témoins d’une époque hédoniste et frivole. Ceux que possède la bibliothèque patrimoniale d’Abbeville, illustrés par des graveurs abbevillois, permettent, par leur diversité, d’entrevoir les principaux aspects culturels du Siècle des Lumières.

 

Philippe Tillier nous les présente et nous fait découvrir le théâtre et la poésie galante que la comédie italienne a suscités, les œuvres préromantiques, les relations superbement illustrées des voyages en Italie, en Grèce et en Afrique, ainsi que les grandes planches des botanistes des écoles de Linné et de Cuvier.

 

Malgré le déclin de la gravure d’illustration et sa quasi-disparition après les inventions de la lithographie, puis de la photographie, le début du XIXe siècle est encore riche de quelques belles publications scientifiques, œuvres des élèves de Buffon, pour les illustrations desquelles les derniers graveurs abbevillois ont excellé. (PT)


Vous êtes ici : Séances ordinaires