Un trésor oublié dans les caves de l’Abbaye de Saint-Riquier

Moulage d’une tête du temple du Bayon © Cliché Paul Labesse
Moulage d’une tête du temple du Bayon © Cliché Paul Labesse

Conférence par M. Paul Labesse, membre correspondant, vice-président de l’Association Les Amys du Vieil Eu.

 

Mercredi 3 juillet 2019, à 14h30

 

Le jeune officier de Marine, Louis Delaporte, partit explorer le Cambodge en 1866. Il en rapporta des statues, des plans, des photographies, mais surtout des estampages et des moulages des sculptures des temples khmers. Cet ensemble, unique et précieux, fut utilisé lors des nombreuses expositions universelles et coloniales, et pour des tentatives de création d’un musée khmer. Ces trésors archéologiques furent déposés pendant 30 ans dans les sous-sols du Musée d’ Art Moderne de Paris, puis, pendant près de 40 ans, dans les caves de l’Abbaye de Saint-Riquier.

 

Paul LABESSE, qui a pu étudier sur place les temples du Cambodge, se propose de retracer le parcours épique de la précieuse collection Delaporte désormais sauvée de l’oubli. (PL)