Claude Mellan, les années parisiennes, 1636-1688

Retour en images de la séance

Claude Mellan, Autoportrait, Cliché B. Tillier-Bouche
Claude Mellan, Autoportrait, Cliché B. Tillier-Bouche

Conférence par Philippe Tillier, membre correspondant, le mercredi 2 novembre 2016 à 14h30

Salle du réfectoire de l’ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins à Abbeville

Dans sa conférence du 2 décembre 2015, M. Philippe Tillier, membre correspondant de la Société d’Émulation d’Abbeville, amateur d’art et collectionneur averti, avait retracé la première partie de la carrière de Claude Mellan (1598-1688), l’un des plus remarquables graveurs du XVIIe siècle français. Il avait montré comment le séjour de Mellan à Rome, de 1624 à 1636, favorisé par Nicolas Fabri de Peiresc, l’avait mis en relation avec d’éminentes personnalités du monde des arts et de la vie politique, parachevant sa formation et lui assurant les commandes de prestigieux clients. Il s’était aussi penché sur l’art du graveur en montrant quelle était l’originalité de la technique très particulière de Mellan.

 

En 1636 Claude Mellan quitte Rome pour regagner Paris. Sa carrière est loin d’être achevée. Il lui reste plus de 50 ans à vivre et travailler. Il bénéficie à Paris d’appuis précieux qui lui garantissent une position sociale enviée, lui apportent des commandes régulières et lui permettent de fréquenter les milieux intellectuels et artistiques les plus emblématiques du Grand Siècle.

 

Dans la seconde conférence qu’il consacrera à Claude Mellan le mercredi 2 novembre 2016, M. Philippe Tillier s’attachera aux longues années parisiennes de la vie et de l’œuvre de l’artiste. Il est lui-même familier des penseurs, des savants et des artistes du XVIIe siècle français et se fera un plaisir de partager son intime connaissance de l’œuvre du grand graveur, soulevant quelques questions demeurées jusqu’à présent sans véritable réponse et tentant d’apporter sa contribution à l’édifice bâti par les historiens.