Les équidés, chevaux, ânes et mulets, dans la Grande Guerrepar Adeline DUMONT

La Neuville-Lès-Bray - Photo Jean-Jacques Becquet
La Neuville-Lès-Bray - Photo Jean-Jacques Becquet

Conférence de Adeline DUMONT

 

Salle du réfectoire de l’ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins à Abbeville, mercredi 6 janvier 2016 à 14h30.

 

Les équidés ont payé un lourd tribut lors de la première guerre mondiale : mobilisés et réquisitionnés pour porter les soldats au front, tirer les canons, assurer le ravitaillement, ils sont à la fois la figure « humaine » de la guerre et ses victimes. Les traitements qui leur sont réservés, bons ou mauvais, sont révélateurs de la mentalité et des nécessités d’une période de conflit.

En revenant sur les parcours de ces chevaux, ânes et mulets, depuis leur réquisition jusqu’au front, nous abordons d’une façon différente la Grande Guerre, en passant par ses coulisses, lui donnant un éclairage différent. (A. D.)