Jean de Béthencourt, roi des Canaries : une réputation surfaite

Conférence de MJean-Claude Collard, membre titulaire

 

Ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins, le mercredi 3 avril 2013.

Photo agrandissable

Jean de Béthencourt, roi des Canaries
Gravure par Rouargue frères, Coll. Part.

 

Jean de Béthencourt : dans notre mémoire collective, le nom de ce chambellan du roi Charles VI évoque le glorieux conquérant des Îles Canaries qui ouvrit, en 1402, le siècle des grandes découvertes transocéaniques. Pourtant l’Histoire a oublié d’associer à la renommée du Normand son compagnon d’aventure, le Poitevin Gadifer de la Salle. Le récit de cette conquête a été minutieusement consigné dans un manuscrit écrit par deux chapelains embarqués dans cette aventure : le frère Pierre Bontier, attaché à Gadifer, commença la relation et le père Jean Le Verrier, au service de Jean de Béthencourt, l’acheva.

Comprenant vite que les menées de Béthencourt visaient à éclipser son rôle dans cette conquête, Gadifer de la Salle fit recopier à grands frais les épisodes du manuscrit d’origine qui le concernaient : il espérait que de cette façon ses mérites seraient reconnus, les manquements de Jean de Béthencourt dénoncés et les lauriers partagés. Curieusement, le manuscrit de Gadifer disparut pendant des siècles… pour n’être redécouvert, fortuitement, qu’à la fin du 19ème.

Et depuis 1420, les descendants de Béthencourt se sont démenés pour faire attribuer à leur ancêtre toute la renommée de la conquête de ces îles, poussant même la supercherie jusqu’à faire réécrire un second manuscrit à partir de celui des chapelains où, bien évidemment, le rôle de Béthencourt est glorifié et celui de Gadifer minimisé.

C’est en s’appuyant sur le contenu des deux manuscrits « concurrents » : le manuscrit de Gadifer et celui de Béthencourt, que M. Jean-Claude Collard retracera à grands traits, et à l’aide d’un vidéogramme, l’histoire de cette fabuleuse conquête en s’attachant à redonner à chacun des deux protagonistes sa part de notoriété.


Images agrandissables

Jean de Béthencourt, roi des Canaries : une réputation surfaite
Jean de Béthencourt, roi des Canaries : une réputation surfaite


Jean de Béthencourt, roi des Canaries : une réputation surfaite


Communications de M. Jean-Claude Collard à la Société d’Émulation d’Abbeville (2003-2013)

Poutrincourt et les jésuites. Comment de mauvaises querelles amenèrent la ruine de Port-Royal en Acadie. Bulletin 2004 (travaux de l’année 2003), pages 559 à 586

 

La mort tragique de Jean de Poutrincourt, le Picard fondateur de Port-Royal en Acadie. Bulletin 2005 (travaux de l’année 2004), pages 687 à 706

 

Poutrincourt et les Indiens. Bulletin 2006 (travaux de l’année 2005), pages 119 à 140

 

Roberval, petit roi du Vimeu, premier vice-roi du Canada. L’énigme de l’île de La Demoiselle. Bulletin 2009 (travaux de l’année 2008) pages 469 à 485

 

L’Odyssée du père Jacques Quentin, jésuite natif d’Abbeville. Bulletin 2011 (travaux de l’année 2010), pages 19 à 42