L’histoire des ports d’Abbeville à travers les âges

 

Conférence de M. Daniel Bellebouche, membre titulaire, archiviste de la Société

 

Ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins, le mercredi 3 octobre 2012

Le promeneur ou le touriste qui traverse la place du Guindal, qui s’aventure le long de l’avenue du Rivage ou qui goûte les charmes des rives de la Somme le long du quai de la Pointe ignore peut-être qu’il se trouve à l’endroit où se concentrait, d’abord au Moyen Âge, puis plus récemment au XIXe siècle, une grande partie de l’activité commerciale d’Abbeville.

Par sa situation abritée au fond de la baie de Somme, au fond d’un des seuls estuaires de la côte entre Dunkerque et Rouen, en relation par le fleuve avec Amiens et Corbie, Abbeville devint naturellement un port important au Moyen Âge. Ce port perdit progressivement de son influence, notamment au XVIIIe siècle. Cependant il retrouva un nouvel élan, bref il est vrai, au milieu du XIXe siècle grâce au canal maritime.

Cette activité portuaire qui a toujours revêtu un double aspect : maritime et fluvial, s’est déplacée au cours des âges en différents endroits de la ville. M. Daniel Bellebouche évoquera ces différents lieux d’activité maritime et fluviale. Il nous entretiendra ensuite des acteurs du trafic fluvial, les gribaniers. Enfin il montrera qu’autour de ce commerce maritime existaient de nombreuses professions annexes, faisant vivre bon nombre d’habitants de la ville.