Les possessions anglaises de l’Abbaye de Saint-Riquier du XIIIème au XVème siècle.

Extrait du document fiscal anglais appelé "Domesday book" concernant le domaine de Palgrave, possession de l'Abbaye de Saint-Riquier en Angleterre au XIIIe siècle
Extrait du document fiscal anglais appelé "Domesday book" concernant le domaine de Palgrave, possession de l'Abbaye de Saint-Riquier en Angleterre au XIIIe siècle

Conférence de Me Philippe d’Hellencourt


Ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins, le mercredi 4 avril 2012.

 

L’histoire des prieurés de l’abbaye de Saint-Riquier est relativement bien connue, y compris celle du prieuré de Bedenay, dans l’actuelle Belgique.

Par contre on ne savait presque rien du prieuré anglais situé en Angleterre, dans le Norfolk, les archives le concernant ayant brûlé ou disparu, et l’abbé Hénocque, dans son histoire de Saint-Riquier en trois volumes in-8° parus dans les Mémoires de la Société des Antiquaires de Picardie, n’y consacre que quelques lignes.

Me Philippe d’Hellencourt, spécialiste de l’abbaye de Saint-Riquier, nous emmènera à la recherche du prieuré perdu.

Son étude s’appuie sur les chroniques picardes ( Hariulf, Dom Cotron, Jean de La Chapelle) des chartes de 1068, 1224, un folio de la copie 18e du cartulaire de l’abbaye de Saint-Riquier et une procuration notariée de 1396, mais aussi sur un document fiscal anglais, le « domesday book », et sur un article d’une universitaire anglaise, paru en 1916 dans l’english historical review, les archives nationales anglaises ne semblant pas avoir conservé trace de ce prieuré.

Seront évoquées successivement la localisation des terres de l’abbaye dans le Norfolk, les moines qui administrent et vivent de l’exploitation des terres du prieuré dans le cadre d’une économie domaniale fermée, les raisons de la donation initiale des terres, leur encore probable exploitation au 13ème siècle, et la disparation du prieuré dit de Pagrave, à la fin du 14ème siècle.