Le Comté de Ponthieu au Moyen Age, un domaine et des pouvoirs

Le Comté de Ponthieu au Moyen Age
Le Comté de Ponthieu au Moyen Age

Conférence de Mme Raphaële Jaminon-Boinet, Docteur ès Histoire médiévale


Ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins, le mercredi 1er février 2012

 

Mme Jaminon-Boinet reprendra quelques points de son mémoire de doctorat pour mettre en évidence les pouvoirs qui se sont exprimés au sein du comté de Ponthieu au Moyen Age. Sa thèse d’histoire médiévale s’intitule : Le Comté de Ponthieu du XIIIème au début du XVIème siècle. Une principauté territoriale entre France, Flandre et Angleterre. Dans ce travail de recherche historique elle s’efforce de répondre à des questions d’ordre politique, institutionnel et économique.

Ponthieudésigne d’abord un pagus, division de la civitas ambianensis, puis un archidiaconé, subdivision du diocèse d’Amiens. Avoués de la puissante abbaye de Saint-Riquier, les seigneurs d’Abbeville prennent le titre de comte de Ponthieu au XIème siècle. Dès lors, ils étendent leurs prérogatives au sein de l’archidiaconé de Ponthieu et acquièrent toute leur légitimité. Entre Bresle et Canche, le Comté offre une ouverture maritime sur le royaume de France. Sa localisation entre Flandre, France et Angleterre lui confère une certaine importance stratégique, tant d’un point de vue économique que politique. Mais il serait réducteur d’imaginer un territoire parfaitement circonscrit entre deux fleuves et une frontière orientale clairement définie. La réalité est toute autre : il est question de réseaux de pouvoirs. Le domaine et les prérogatives comtales sont très localisés ; la diversité est de mise.

Mme Jaminon-Boinet présentera d’abord le comté dans sa diversité aux XIIème et XIVème siècles (institutions et imbrication des pouvoirs, domaine comtal), puis traitera du gouvernement royal et des divers changements de pouvoirs entre 1361 et 1435. Elle évoquera enfin le lent retour de la paix, après 50 ans d’administration bourguignonne (1435-1477), où le pouvoir royal s’exprime avec force dans un contexte de reprise économique et de reconstruction.