La Maison d’Aumale, sa branche d’Yvrencheux et son hôtel particulier d’Abbeville

Conférence de Gérard Devismes, membre correspondant


Ancien Carmel d’Abbeville, 36 rue des Capucins, le mercredi 4 janvier 2012

Avant le 20 mai 1940, il existait au 130 de la rue Saint-Gilles à Abbeville, presqu’en face de la Maison paroissiale, un des plus beaux hôtels particuliers de la ville. C’était l’hôtel d’Aumale, qui fut acheté par la famille du même nom en 1856. Il eut malheureusement un destin tragique. Dans le dessein d’écrire un livre paru en 2011 sur les hôtels particuliers abbevillois existants et disparus, l’auteur abbevillois Gérard Devismes a recherché les origines et l’histoire de cette vaste et élégante demeure, et de ses propriétaires.

     Tout d’abord il n’a trouvé que deux reproductions de cartes postales dans Abbeville d’autrefois ; édité par le club cartophile et imprimé par F. Paillart en 1983. Plus tard, à la bibliothèque municipale d’Abbeville, il est découvert une Histoire de la famille d’Aumale, rédigée par l’un de ses descendants en 1975 et complétée par un autre en 1994. On y apprend que l’existence de cet hôtel particulier était lié au village d’Yvrencheux (canton de Crécy-en-Ponthieu) et à son château qui a d’ailleurs été démoli entre 1880 et 1890.

     Dans sa communication M. Gérard Devismes lèvera donc le voile sur cette famille noble, à la fois rurale et citadine, ainsi que sur les charmes de sa belle demeure abbevilloise. En outre il présentera la biographie succincte de trois personnalités remarquables de cette lignée, qui y ont vécu : Hendi d’Aumale, général d’artillerie, Ernest d’Aumale, gentilhomme provincial, et Jacques d’Aumale, consul et ministre plénipotentiaire.

     On peut se réjouir de constater que notre ville d’Abbeville possède encore aujourd’hui plus d’une quarantaine d’hôtels particuliers bien entretenus qui contribuent à son attrait.