Conférences


 Prochaine conférence 

 -----------------------

 

Mercredi 5 octobre 2016 à 14h30

 

Les découvertes archéologiques de Caours

 

par Jean-Luc Locht, ingénieur de recherche INRAP invité 


Salle du réfectoire de l’ancien Carmel d’Abbeville

36 rue des Capucins à Abbeville

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note de M. Jean-Luc Locht, ingénieur recherche Inrap, invité : 

La vallée de la Somme est le berceau de la Préhistoire en tant que nouvelle discipline scientifique dès le milieu du XIXe siècle et les découvertes de Jacques Boucher de Perthes. Cette région s’inscrit géographiquement au  carrefour de l’Europe du Nord-Ouest. Depuis un siècle et demi le Nord de la France reste au cœur des problématiques portant sur le premier peuplement de l’Europe. Cette importance repose en grande partie sur un cadre géologique, chronologique et paléoenvironnemental parmi les mieux établis au monde pour le dernier million d’années. Cette conférence aura pour but, au travers de quelques sites pris en exemple, de souligner le rôle et l’importance de la vallée de la Somme dans l’émergence et le renouvellement de la Préhistoire.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Fouilles de Caours
Fouilles de Caours

M. Jean-Luc Locht est préhistorien. Avec un groupe de collègues archéologues de l’Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) et du CNRS il a mis à jour, à Caours près d’Abbeville, un site vieux de 125 000 ans dont la découverte est d’une importance considérable pour la connaissance des lointaines périodes de la préhistoire.

Le site n’était pas inconnu. Plusieurs notes publiées par Léon Aufrère et l’abbé Breuil lui étaient consacrées et mentionnaient les restes de grands mammifères découverts dans une carrière aujourd’hui comblée. Un programme de recherches récent, axé sur l’étude des dépôts interglaciaires et des tufs calcaires dans les séquences fluviatiles de France septentrionale, a débouché sur plusieurs campagnes de fouilles menées par une équipe conjointe CNRS et Inrap qui ont permis l’étude du site.

Les tufs ont assuré la conservation remarquable de restes osseux et d artéfacts lithiques. Or ce site est le premier qui puisse être daté de la période de l’Eémien. D’autres sites du même type se trouvent en Allemagne où les travaux archéologiques témoignent de la présence de groupes humains durant cette période qui s’étend de 131 000 à 114 000 B.P. environ.

 Le site de Caours, contemporain du dernier âge interglaciaire avant le nôtre, est exceptionnellement préservé alors que la plupart des sites similaires ont été détruits par les phases érosives de la dernière glaciation. Il permet d’appréhender le mode de vie de l’homme de Neandertal dans un environnement ressemblant à celui que nous connaissons aujourd’hui.

Nous aurons le plaisir de comprendre, sous la conduite de M. Locht qui dirige les équipes de fouilles à Caours, quels sont les tenants et aboutissants de ces découvertes étonnantes qui ébranlent le monde de la préhistoire. 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------


Vous êtes ici : Conférences